RSS

Results of selection for auditions

Welcome on the news page of the Doctoral School ED564 : «Physique en Île-de-France»

logo-psl logo-upmc logo-up logo-upsay

Training

  • Invisibles21 school in April 2021-04-12

    The Invisibles21 School will take place online from April 12th to May 7th, 2021, as a midmorning activity for about one hour and a half each day. The attendance is free, and registration is not mandatory although you can register if wished at: https://indico.cern.ch/event/1019282/registrations/71179/ A Zoom link to attend the School is provided in the indico webpage. A YouTube channel will also be available to follow the Lectures in streaming: https://www.youtube.com/channel/UCmjgtR6aH7eph8u_WQkzRBg

  • Ouverture inscription à la préparation à l’agrégation de Montrouge 2021-03-19

    La préparation à l'agrégation de physique du centre de Montrouge (ENS PSL - Sorbonne Université - Université Paris-Saclay) vient d'ouvrir les candidatures pour la rentrée 2021, et ce jusqu'au lundi 31 mai 2021. La commission de sélection des dossiers se réunira rapidement après cette date, pour des réponses prévues début juin. Vous trouverez sur le site du centre de Montrouge https://agreg.phys.ens.fr de nombreuses informations sur le concours et sur la préparation que nous délivrons dans les pages Candidater, Formation, et dans les FAQ. Pour plus d'informations en particulier sur la voie "spéciale docteurs" et pour visiter le centre de préparation, vous pouvez nous envoyer un message à agregation@phys.ens.fr.


    Contact: agregation@phys.ens.fr

  • Cours du Collège de France 2020-09-01

    Cours du Collège de France 2020-2021

Upcoming thesis defenses

  • 2021-06-18 : Pierre Brus (UMPhy)
    Etude des matériaux 2D pour les applications hyperfréquences
  • 2021-06-18 : François Larrouturou (IAP)
    Méthodes analytiques pour l’étude du problème à deux corps, et des théories alternatives de gravitation

    At : Amphithéâtre Henri Mineur, Institut d’Astrophysique de Paris, 98 bis bvd Arago 75014 Paris , on 14:00

    Le travail effectué durant cette thèse visait à parfaire notre connaissance des phénomènes gravitationnels, en poursuivant deux buts: (i) améliorer notre compréhension du problème relativiste à deux corps, (ii) construire et tester des modèles alternatifs. Dans un premier temps, nous avons utilisé une approximation post-Newtonienne (champs et vitesses faibles) pour chercher une expression analytique et très précise de la phase des ondes gravitationnelles. Pour ce faire, nous avons dû implémenter une régularisation dimensionnelle pour le quadrupole de masse, et pour les effets non-linéaires dits de ``sillage’’ et de ``mémoire’’. En exploitant des synergies communes avec d’autres méthodes, nous avons aussi calculé les contributions logarithmiques qui entrent dans l’énergie conservée, jusqu’à une haute précision. Enfin, nous avons proposé le premier test réaliste de la RG dans un système exoplanétaire. Quant au second but, nous avons étudié des murs de domaine originaux, en proposant une nouvelle classe de défauts non-topologiques. Nous avons prouvé leur stabilité, et montré qu’ils peuvent imiter les défauts canoniques. De plus, nous avons construit et étudié la cosmologie d’une ``théorie minimale de bigravité’’, basée sur le principe du rasoir d’Occam. Pour finir, nous avons étudié le régime de champs forts de deux théories ``minimales’’ en construisant leurs solutions de trous noirs.

  • 2021-06-21 : Romaric Le Goff (LPENS)
    Photodétecteurs infra-rouge GHz basés sur des hétéro-structures de Van der Waals

    At : 24 Rue Lhomond 75005 PARIS , on 17:00

  • 2021-06-23 : Leon Masurel (LPTMC)
    Compétition entre cellules cancéreuses et cellules du système immunitaire : l’apport de la théorie cinétique

    At : Visioconference , on 14:00

    Ce travail concerne la modélisation des interactions entre cellules du système immunitaire et cancéreuses, susceptibles d’augmenter leur activité par apprentissage lors d’interactions. Je réalise une analyse de sensibilité aux paramètres d’un modèle homogène dans le cadre de la théorie cinétique thermostatée, en m’appuyant sur des simulations de Monte Carlo cinétique. Pour une valeur critique du champ contrôlant les fluctuations de l’activité cellulaire, le modèle reproduit le phénomène des 3 E de l’immunothérapie. J’étends les équations cinétiques et leur simulation à la description spatiale de la croissance d’une tumeur et montre que le modèle reproduit des oscillations temporelles.

  • 2021-06-25 : Romain Daviet (LPTMC)
    Désordre et interactions dans les fluides quantiques unidimensionnels

    At : amphi Charpak , on 10:00

  • 2021-06-25 : Lucas Pinol (IAP)
    Aspects multichamps dans l’univers primordial : Inflation et Réchauffement

    At : Amphithéâtre de l’Institut d’Astrophysique de Paris , on 15:30

  • 2021-06-30 : Nikita Kavokine (LPENS)
    Effets à N corps dans le transport de fluides aux nanoéchelles

    At : Amphithéâtre IPGG IPGG, 6 rue Jean Calvin, 75005 Paris , on 14:00

  • 2021-07-05 : Gaëtan Lafforgue-Marmet (LPTHE)
    Scalar potentials and weak gravity

    At : Campus Jussieu, 4 pl. Jussieu, LPTHE , Couloir 13-14, Bibliothèque , on 14:00

    Cette thèse contient trois volets. Le premier concerne la conjecture que la faiblesse des interactions gravitationnelles entre les particules élémentaires, quand elles sont comparées aux interactions électromagnétiques n’est pas fortuite mais une exigence pour toute théorie où la gravité peut être quantifiée. Nous avons montré comment cette « Weak Gravity Conjecture » implique une limite inférieure à la valeur de mélange cinématique de deux champs de jauge abéliens quand il est présent, et nous avons souligné la possibilité d’une nouvelle physique observable aux futurs collisionneurs. Enfin, nous avons étudié les possibilités de formuler une conjecture similaire qui compare cette fois les interactions gravitationnelles à celles dues à l’échange de champs scalaires. Le second volet consiste en un exemple de production d’ondes gravitationnelles par un gaz hors équilibre lors de la période dite de réchauffement de l’Univers. En particulier, si un tel signal était détecté, nous avons montré qu’il était possible en principe de distinguer le spin des particules formant ce gaz, avec la possibilité de détection indirecte de gravitinos. Finalement, le troisième volet présente un modèle particulier comprenant deux doublets de Higgs dont le second est invisible dans les expériences actuelles. Cette suppression est due à une symétrie qui supprime ses couplages aux états du Modèle Standard.

Events

  • Rencontres Physique - Entreprise - Recherche : inscriptions ouvertes !2021-09-17

    Nous avons le plaisir de vous informer de l'ouverture des inscriptions pour les prochaines Rencontres Physique - Entreprise - Recherche (RPER) qui se tiendront à Paris le 17 septembre prochain en présentiel à Sorbonne Université à Paris.
    Ces rencontres s'adressent aux doctorants et post-docs en provenance de toute la France : l'hébergement et le dîner de la veille seront offerts aux non-franciliens.
    Les doctorants bénéficient d'un tarif réduit (s'ils ont adhéré individuellement - l'adhésion est gratuite).
    Au programme :

    • Conférences, tables rondes, forums, ateliers interactifs ainsi qu’un « english corner EPS » et une « meeting place » seront orchestrés de façon à proposer une interaction maximale entre doctorant·e·s/postdocs et entreprises.

Call for projects and applications

  • Ouverture de la campagne de recrutement des chargés de missions doctorales 2021-06-01

    Les dates limite pour candidater sont :

    • ENS : 30 juin 2021
    • CPES/PSL : date à venir
    • SU : date à venir
    • UP : date à venir
    • UPSaclay : date à venir

  • Bourses «Jean-Pierre Aguilar» - Fondation CFM pour la Recherche 2021-04-20
    Deadline Tuesday, June 15 2021 at Midnight

    La Fondation CFM pour la recherche souhaite à nouveau financer cette année entre 2 et 4 thèses en sciences exactes sur des thèmes non nécessairement reliés à l’activité de CFM. Nous souhaitons accorder des bourses d’un montant supérieur aux meilleures bourses disponibles à l’heure actuelle, avec comme objectif de contribuer à revaloriser le diplôme de thèse et les métiers de la recherche, en permettant aux meilleurs éléments d’effectuer un doctorat dans de bonnes conditions financières plutôt que de démarrer de façon prématurée une activité professionnelle, tendance qui s’est accélérée ces dernières années du fait d’un contraste matériel grandissant entre les deux types de carrières.
    Le montant de la bourse s’élèvera donc à environ 2300 Euros bruts mensuels sur trois ans, auxquels s’ajouteront 4500 Euros de libéralités (sur trois ans) pour permettre à l’étudiant de voyager, présenter ses résultats dans des conférences internationales ou passer du temps dans un laboratoire étranger, à sa convenance.
    Le dossier de candidature doit obligatoirement comporter les documents suivants :

    • Une fiche de candidature complétée
    • Un Curriculum Vitae de l’étudiant
    • Un Curriculum Vitae du directeur de thèse
    • Un relevé de notes de M2
    • Une lettre de recommandation écrite par un enseignant du M2 et d’un professeur de l’école doctorale
    Date limite pour postuler à travers l'EDPIF le 15 juin 2021 à minuit


    Contact : Q2Fyb2xlJTIwSGFtb24=

  • Missions d’enseignement à l’université d’Evry 2020-12-14

    Le département de physique de l'université d'Evry recherche des vacataires pour le second semestre pour des enseignements en licence du L1 au L3, de fin janvier à juin :

    • Fournir un CV
    • Condition d'éligibilité : avoir un emploi principal sur la période d'enseignement et obtenir une autorisation de cumul de l'employeur


      Contact : TmF0aGFsaWUlMjBCYXNkZXZhbnQ=

  • Rejoignez l’équipe des Rencontres des Jeunes Physicien.ne.s (RJP) ! 2020-12-09

    Les journées des Rencontres des Jeunes Physicien.ne.s (RJP) ont vu le jour en 2013 sous l'impulsion de la section Paris-Centre de la Société Française de Physique. Elles rassemblent tous les ans durant une journée environ 200 doctorant.e.s et post-doctorant.e.s de la région parisienne issus de tous les domaines de la physique. L'objectif est de présenter un large panorama et de façon la plus pédagogique possible des thématiques actuelles à travers des présentations données par les (post-)doctorant.e.s eux-mêmes. C'est aussi l'occasion d'échanger entre jeunes chercheurs de la même génération dans un cadre moins formel que celui des conférences habituelles, mais en conservant une exigence scientifique de haut niveau. Ce sont des lieux de discussions et d'échanges uniques en leur genre.

    Depuis 2016, les RJP se déroulent dans le cadre prestigieux du Collège de France et sont organisées par une équipe de (post-)doctorant.e.s. Les RJP c'est aussi des rencontres "satellites" dans un cadre convivial proposant différentes activités (quiz de physique, mini-conférences, ...).

    Dans l'objectif d'organiser les prochains événements et surtout la prochaine édition des RJP, nous avons besoin de vous pour renouveler le comité d'organisation. Mais pas de panique, des bénévoles des précédentes éditions ainsi que l'équipe de la SFP et du Réseau Jeune seront là pour vous aiguiller.

    cmpwJTQwc2ZwLXBhcmlzLmZy

News briefs