RSS

Welcome meeting of the doctoral school (1st year) november 4th

Welcome on the news page of the Doctoral School ED564 : «Physique en Île-de-France»

logo-psl logo-upmc logo-upsc logo-upsay

Training

Upcoming thesis defenses

  • 2019-10-18 : Benoît Vincenti (PMMH)
    Organisation collective d’une suspension de bactéries magnétotactiques

    At : Sorbonne Université, (Campus Pierre et Marie Curie), Amphithéâtre Astier (Bât. Esclangon), 4 place Jussieu, 75005 Paris , on 14:00

    Au cours de cette thèse, je me suis intéressé au comportement de la bactérie magnétotactique (BMT) Magnetospirillum gryphiswaldense (souche MSR-1) en solution dans un fluide Newtonien. Ces bactéries, qui contiennent des particules d’oxyde de fer (appelées magnétosomes) à l’intérieur de leur membrane, sont capables de nager le long des lignes d’un champ magnétique grâce au couple exercé par le champ sur les dipôles magnétiques des magnétosomes. Mon travail a consisté à comprendre comment les caractéristiques de nage des BMT affectent les propriétés de transport d’une suspension. À l’aide d’outils théoriques et expérimentaux, j’ai étudié la rhéologie de suspensions de BMT et montré que les bactéries magnétotactiques peuvent produire des écoulements de cisaillement mesurables macroscopiquement, provenant de leur activité de nage et induit par leur alignement avec un champ magnétique. Cette propriété rhéologique originale a été appliquée au confinement de BMT dans des gouttes : dans ce cas, l’application d’un champ magnétique produit une auto-organisation des bactéries en un mouvement collectif de rotation : le couplage entre la nage des bactéries, leur alignement avec le champ magnétique et leur confinement à la surface de la goutte induit la création d’un torque, qui a pu être mesuré expérimentalement et caractérisé de manière complète. Cette thèse fournit une compréhension de l’hydrodynamique sous-jacente aux suspensions de BMT et de leur potentiel en termes de production d’écoulements et de contrôle de nouvelles propriétés rhéologiques.

  • 2019-10-18 : Romain Caldani (SYRTE)
    Interféromètres atomiques pour la mesure simultanée de g et son gradient vertical

    At : Observatoire de Paris, salle de l’atelier, 61 Avenue de l’Observatoire, 75014 Paris , on 10:00

    Mes travaux de thèse portent sur le développement d’un capteur inertiel à atomes froids à portée métrologique de nouvelle génération. Son architecture est basée sur deux sources atomiques indépendantes interrogées simultanément par une séquence d’interférométrie atomique commune aux deux sources. Aussi, dans l’optique d’atteindre des performances de mesure ultimes, notre instrument repose sur des fonctions optiques de manipulation d’atomes froids de dernières générations : oscillations de Bloch et séparatrices multi-photoniques. En trois ans, notre instrument a atteint un niveau de développement suffisant pour faire la démonstration de son principe de fonctionnement, permettant de mesurer simultanément l’accélération de la pesanteur g et son gradient vertical. En particulier, nous avons démontré une nouvelle méthode de mesure simultanée de g et de son gradient, qui permet de s’affranchir non seulement des bruits en mode commun, mais aussi des fluctuations de la ligne de base de l’instrument, pour la détermination du gradient de gravité. Pour mener à bien ces travaux, j’ai également utilisé un prototype de banc optique industriel pour application spatiale, développé dans le cadre d’un projet financé par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et coordonné par la société Muquans. En parallèle des développements sur notre instrument, nous avons testé et caractérisé ce banc fibré qui réalise toutes les fonctions optiques nécessaires au fonctionnement d’un interféromètre atomique dans l’espace.

  • 2019-10-21 : Orazio Scarlatella (IPHT)
    Driven-Dissipative Quantum Many-Body Systems

    At : Amphi Bloch, Institut de Physique Théorique -CEA/Saclay , on 14:00

    My PhD was devoted to the study of driven-dissipative quantum many-body systems. These systems represent natural platforms to explore fundamental questions about matter under non-equilibrium conditions, having at the same time a potential impact on emerging quantum technologies. In particular, we discussed a spectral decomposition of single-particle Green functions of Markovian open systems, that we applied to a model of a quantum van der Pol oscillator. We pointed out that a sign property of spectral functions of equilibrium systems doesn’t hold in the case of open systems, resulting in a surprising “negative density of states”, with direct physical consequences. Then, we studied the phase transition between a normal and a superfluid phase in a prototype system of driven-dissipative bosons on a lattice. This transition is characterized by a finite-frequency criticality corresponding to the spontaneous break of time-translational invariance. Later, we discussed the mean-field phase diagram a Mott insulating phase stabilized by dissipation, which is potentially relevant for ongoing experiments. Our results suggest that there is a trade off between the fidelity of the stationary phase to a Mott insulator and robustness of such a phase at finite hopping. Finally, we discussed some developments towards using dynamical mean field theory (DMFT) for studying driven-dissipative lattice systems. We introduced DMFT in the context of driven-dissipative models and developed a method to solve the auxiliary problem of a single impurity, coupled simultaneously to a Markovian and a nonMarkovian environment. As a test, we applied this novel method to a simple model of a fermionic, singlemode impurity.

  • 2019-10-24 : Jakob Steinbauer (CPhT)
    Physique multi-orbitalaire dans les materiaux correles: couplage de Hund et interactions inter-couches

    At : Ecole Polytechnique , on 11:00

  • 2019-11-04 : Geoffrey Monet (LPS Orsay)
    Nanotubes géo-inspirés : structure atomique, transformation en température et dynamiques corrélées nanotube-eau moléculaire

    At : Amphithéâtre Blandin, LPS Orsay, UMR8502, Laboratoire de Physique des Solides, Univ Paris-Sud, Orsay , on 13:30

    Ce travail de thèse est consacré à l’étude de nanotubes géo-inspirés des nanotubes d’imogolite naturels présents dans certains sols et à celle des propriétés dynamiques de l’eau dans ces objets. Les objets étudiés, de stœchiométrie Ge(Si)Al2O4H3 et Ge(Si)Al2O3CH6, sont des nanotubes d’aluminosilicate et d’aluminogermanate dont la paroi interne est tapissée soit de groupements hydroxyles, hydrophiles, soit de groupements méthyles, hydrophobes. Dans le premier chapitre de ce manuscrit, nous présentons un état des connaissances sur ces nanotubes et nous introduisons la thématique de l’eau confinée. Le second chapitre est consacré à l’analyse de la structure des nanotubes sur la base d’expériences de diffusion des rayons X sur poudre. Nous y introduisons une nouvelle méthodologie, fondée sur l’utilisation des symétries hélicoïdales et la minimisation d’une énergie semi-empirique, permettant de réduire la détermination d’une structure tubulaire complexe à l’évaluation de quelques paramètres géométriques. Dans le troisième chapitre, nous présentons l’étude expérimentale des transformations en température des nanotubes d’aluminogermanate hydroxylés, jusqu’à 1000°C, grâce à une approche multitechnique associant la spectroscopie d’absorption X in situ aux seuils K de l’aluminium et du germanium, la spectroscopie RMN, la spectroscopie infrarouge et la diffusion des rayons X. Le quatrième chapitre est consacré à l’étude de la dynamique de l’eau dans les nanotubes d’aluminogermanate hydroxylés et méthylés, par diffusion inélastique des neutrons. Dans le cas des nanotubes hydroxylés, les expériences sont analysées à la lumière de simulations de dynamique moléculaire.

  • 2019-11-15 : Ivan Maliyov (SRMP)
    Irradiation ionique des matériaux : dynamique des excitations électroniques en temps réel

    At : Salle NeuroSpin, Bât.145 - CEA Saclay, 91191 Gif-sur-Yvette , on 14:00

    Le dommage d’irradiation dans la matière condensée est un phénomène important pour de nombreux domaines : les matériaux pour le nucléaire bien sûr, mais aussi l’électronique embarquée dans les satellites sujets aux rayonnements cosmiques, ou encore la matière vivante lors du traitement d’une tumeur par radiothérapie. Une connaissance précise de l’interaction entre la particule irradiante et le matériau cible est par conséquent fondamentale. L’interaction entre un projectile ionique et une cible peut être décrite par le biais du pouvoir d’arrêt. Il est défini comme étant le transfert d’énergie du projectile au matériau divisé par la profondeur d’implantation. La perte d’énergie d’un ion est induite majoritairement par les excitations électroniques de la cible. Le pouvoir d’arrêt électronique est alors la grandeur principale dans ce domaine. L’arrivée de la théorie de la fonctionnelle de la densité dépendante du temps (TDDFT) a permis d’améliorer largement la description de ce phénomène. Au cours de cette thèse, nous avons développé un code ab initio basé sur la TDDFT en temps réel (RT-TDDFT) dans les bases gaussiennes. Cette implémentation a des avantages considérables comme le traitement direct des électrons de cœurs, la rapidité de calculs des fonctionnelles hybrides et la flexibilité spatiale de la base. Avec notre code, nous avons vérifié la convergence du pouvoir d’arrêt vis-à-vis de la taille de la cible afin de tendre vers les matériaux cristallins. Nous avons analysé la dépendance du pouvoir d’arrêt en fonction du paramètre d’impact afin d’obtenir un pouvoir d’arrêt moyenné, correspondant aux conditions expérimentales. L’importance des excitations des électrons de cœurs dans l’irradiation ionique a été démontrée. Nous avons également étudié l’effet de la base gaussienne sur le pouvoir d’arrêt. Cette étude nous a permis de définir deux stratégies pour obtenir une bonne précision du pouvoir d’arrêt : l’extrapolation du pouvoir d’arrêt à partir des bases standards ou la génération de nouvelles bases. Finalement, nous avons calculé le pouvoir d’arrêt du lithium et de l’aluminium dans le cas de l’irradiation aux protons, aux antiprotons ainsi qu’aux particules alpha. Nous avons comparé nos résultats directement aux données expérimentales et aux données générées par le code empirique SRIM, largement utilisé par les expérimentateurs. Nous obtenons un bon accord avec SRIM lorsque celui-ci contient une base de données expérimentales suffisamment riche. De plus, nous avons observé l’effet de Barkas : le pouvoir d’arrêt des antiprotons est inférieur à celui des protons. Cet effet n’est pas reproduit dans les cas de théories plus simples telle que la théorie de la réponse linéaire.

  • 2019-11-21 : Manon Giraud (SPEC)
    Utilisation de capteurs GMR pour la détection d’objets biologiques microniques et submicroniques

    2016-11-08

Events

  • Rencontres des Jeunes Physiciens2019-11-29

    Les Rencontres de Jeunes Physiciens (RJP) se dérouleront cette année dans l'amphithéâtre Marguerite de Navarre, au Collège de France.
    L’objectif de ces Rencontres est de réunir la communauté de jeunes chercheurs en Physique d’Île de France pour une journée de colloque organisée par elle et pour elle . Cette journée donne l’opportunité aux doctorants de rester ouverts et curieux à l’ensemble des domaines de la physique.
    La journée des Rencontres s’articule autour d’une quinzaine d’exposés oraux ainsi qu’une session poster donnés par des doctorants et post-doctorants, avec pour but d’offrir un aperçu de leur domaine et de présenter leurs propres travaux.
    Le programme détaillé sera mis en ligne prochainement.
    ----------------------------------------------------------
    Les Rencontres de Jeunes Physiciens (RJP) will take place this year in the amphitheatre Marguerite de Navarre , at the Collège de France .
    The objective of these meetings is to bring together the community of young physics researchers from Ile de France for a day of colloquium organized by it and for it . This day gives PhD students the opportunity to remain open and curious about all areas of physics.
    The day is structured around about fifteen oral presentations as well as a poster session given by doctoral and post-doctoral students, with the aim of offering an overview of their field and presenting their own work.
    The detailed program will be available online soon.

    Q29udGFjdCs=

  • Journée d’accueil des nouveaux doctorants Sorbonne Université2019-11-26
    DL Tuesday, November 26 2019 at Midnight

    Elle a pour objectif de présenter aux doctorants le contexte institutionnel dans lequel ils évoluent, la conduite d’un projet doctoral, l’offre de formation avec ses nouveautés, l’association Doc'up ainsi que des éléments sur la poursuite de carrière (résultats d’enquêtes et table ronde). Une intervention sur l’Open Science/open accès est également au programme. Inscrivez-vous dès maintenant.

  • Paris Biological Physics Community Day - Collège des Irlandais 9h- 18h2019-11-15

    Interested in Biological Physics? Want to hear interesting talks and connect with young researchers in a variety of biophysical fields? Then please join us for this year’s Paris Biological Physics Community Day (PBPCD 2019), a conference organized by young researchers in biological physics from the Paris area.

    The funding for the event provided by CNRS IRN "Predictability Adaptation Navigation" and LPENS covers lunch, coffee breaks and an evening cocktail, no registration fee is required! Now in its 7th year, the one-day meeting is intended for all researchers interested in biological physics and the quantitative biosciences, both theoreticians and experimentalists. The day has earned a reputation as one filled with lively scientific presentations and discussions with a dynamic, informal atmosphere. Four invited talks will be interleaved with short presentations by local young researchers (PhDs and postdocs).

    If you are a PhD or post-doc with exciting research results and would be interested in giving a short presentation, please submit an abstract before october 13th (not more than half a page) here. The poster of the event can be found attached, website and program will be provided after abstract selection.
    This year the invited speakers are :

    • Hildegard Uecker – Max Planck Institute for Evolutionary Biology, Plön, DE
    • Salima Rafai – LiPhy, Grenoble, FR
    • Alexandre Kabla – Department of Engineering, University of Cambridge, UK
    • Berenike Maier - Faculty of Mathematics and Natural Sciences, Institute for Biological Physics, Köln, DE


      Contact :VmljdG9yK0NoYXJkJUMzJUE4cw==

  • Réunion d’accueil des nouveaux doctorants de l’EDPIF / Welcome meeting for new EDPIF PhD students2019-11-04

    Une réunion d'accueil à l'intention des nouveaux doctorants de l'EDPIF aura lieu le lundi 4 novembre 2019 de 17h00 à 19h00 à l'Ecole Normale Supérieure, 24 rue Lhomond, 75005 en salle Jaurès.
    Ce sera pour nous l'occasion de vous présenter le fonctionnement de l'ED, en particulier en ce qui concerne le suivi et la formation.
    Des intervenants extérieurs, anciens doctorants de l'ED viendront également vous présenter leur expérience et leur parcours professionnel.
    Le programme sera prochainement disponible.
    Votre présence à cette réunion est obligatoire. --------------------------------------------------------------------- A welcome meeting for new EDPIF PhD students will take place on Monday 4 November 2019 from 5:00 to 7:00 pm at the Ecole Normale Supérieure, 24 rue Lhomond, 75005 in the Jaurès room.
    This will be an opportunity for us to present to you the functioning of the ED, in particular regarding to monitoring and training.
    External speakers, former ED PhD students will also come to present their experience and professional background.
    The program will be available soon.
    Your attendance at this meeting is mandatory.


    Contact :Q2Fyb2xlK0hhbW9u

  • « Physics beyond the bubble » in Orsay2019-10-24

    There we will discover together the fascinating world of bubbles and nuclear physics thanks to Marine Vandebrouck (researcher at CEA Saclay/IRFU). This is your chance to meet other PhD students working nearby on exciting and probably bizarre topics !
    Feel free also to join the event on Facebook : https://www.facebook.com/events/2352207408225340/
    RJP events are organized by PhD students, members of the young commission of the French Physics Society (SFP).
    This invitation is for the first satellite event at the Gramophone in Orsay the 24th of October at 6:30 pm.


    Contact :VGhlK1JKUCtvcmdhbmlzYXRpb24rY29tbWl0dGVl

  • Ouverture des inscriptions - PhDTalent Career Fair 20192019-10-18

    Les inscriptions sont ouvertes pour les doctorants désirant participer au PhDTalent Career Fair 2019, le plus grand forum au monde dédié au recrutement des docteurs (l’inscription est obligatoire). Faites partie des +5000 docteurs attendus lors de cette journée qui réunira les acteurs incontournables de l’économie de la connaissance.


    Contact :TCslQzMlQTlxdWlwZStkZStQaERUYWxlbnQ=

Call for projects and applications

  • Appel à candidatures - Bourses Chateaubriand 2020-2021 2020-01-07
    Deadline Tuesday, January 07 2020 at Midnight

    The Chateaubriand Fellowship is a grant offered by the Embassy of France in the United States. It supports outstanding Ph.D. students from American universities who wish to conduct research in France for a period ranging from 4 to 9 months. Chateaubriand fellows are selected through a merit-based competition, through a collaborative process involving expert evaluators in both countries.


    Contact : RGFmbmErTGVib3dpdHo=

  • Prix de these 2020 en radiosciences 2019-09-29
    Deadline Saturday, November 30 2019 at Midnight

    URSI-France (comité français de l'Union Radio Scientifique Internationale, sous l'égide de l'Académie des Sciences) renouvelle l'appel à prix de thèse en radiosciences, destiné à récompenser annuellement des travaux de doctorat d’excellente qualité, s’inscrivant dans un ou plusieurs des 10 domaines scientifiques (commissions) de l’URSI.
    Une novation 2020 est que nous sélectionnerons plusieurs nominés, la décision finale et remise du prix ayant lieu sur le site des journées scientifiques 2020 d'URSI-France (11-13 mars), à la suite d'une courte présentation et de posters des nominés. Ces présentations seront enregistrées en vidéo et postées sur YouTube et sur le site web d'URSi-France.


    Contact : QWxhaW4rU2liaWxsZQ==

  • Campagne 2020 de qualification aux fonctions de PR et MCF 2019-09-05
    Deadline Thursday, October 24 2019 at 16:00

    La procédure de qualification 2020 (Maître de conférences et Professeur des universités) est entièrement dématérialisée. Il faut enregistrer sa candidature avant jeudi 24 octobre 2019 (16 heures). Les pièces sont à déposer dans l'application GALAXIE avant mardi 17 décembre 2019 (16 heures).


    Contact : U2FiaW5lK1F1aW1iZXJ0

News briefs