RSS

Campagne 2018 des missions doctorales

Bienvenue sur la page d'actualités de l'École doctorale 564 : «Physique en Île-de-France»

logo-psl logo-upmc logo-upsc logo-upsay

Formations

  • Introduction to image processing with python 2019-02-07

    Laboratoire de Physique des Solides, bâtiment 510,
    Université Paris-Sud, ORSAY - room 208a (2nd floor, South wing)
    Dates: February, 7th and 14th
    Hours: 9:00-12:00 and 13:30-16:30


    Contact : François Boulogne

  • Supersymmetry 2018-11-05

    Institut Henri Poincare, 11 rue Pierre et Marie Curie, Room 201
    Monday 5/11, 9h30-12h30 and 14h00-17h00
    Tuesday 6/11, 9h30-12h30 and 14h00-17h00
    Wednesday 7/11, 9h30-12h30 and 14h00-17h00
    Requirements: Basics of Quantum Field Theory


    Contact : Ullrich Ellwanger

  • Grand N : de modèles de matrices aux champs quantiques conformes - Vladimir Kazakov (LPTENS - SU) 2018-09-18

    Cours «Grand N : de modèles de matrices aux champs quantiques conformes» par Vladimir Kazakov (LPTENS - SU).
    10 cours de 3h, à 14h00, les mardis 17 septembre, 16,30 octobre, 6,13,20,27 novembre, 4,11,18 décembre 2018


    Contact : Vladimir Kazakov

  • MOOC sur l’éthique de la recherche 2018-09-06
    Date limite mercredi 10 octobre 2018 à minuit

    Le MOOC Ethique de la recherche, réalisé par l’Université de Lyon, est désormais disponible sur la plate-forme FUN. Caractéristiques :
    - 5 heures de vidéos, en français, sous-titrées en anglais, transcrites en français et en anglais,
    - réparties sur 6 semaines, la semaine 1 étant seulement l’introduction.
    - Par semaine : 1 module et 7-8 vidéos (certaines obligatoires, d’autres optionnelles), quizz à la fin de chaque vidéo.
    - Temps de travail estimé : 2à 3H/semaine les semaines 2 à 6.
    Modalités : les candidats s’inscrivent directement sur la plate-forme FUN (inscription possible jusqu’au 10 octobre). Ils reçoivent une attestation de suivi de FUN en fin de formation, s’ils ont répondu aux quizz.
    Date de démarrage des modules : le 6 septembre 2018.

  • Cours du Collège de France 2018-09-05

    Cours du Collège de France 2018-19

  • Offre de formation du CFDIP 2018-01-01

    Inscrivez-vous sans tarder.

Prochaines soutenances

  • 2018-09-24 : Suzanne Dang (INSP)
    Exploration de la transition Berezinskii-Kosterlitz-Thouless avec des excitons dipolaires

    À : Sorbonne Université - Campus Jussieu, amphi Charpak , à 14:00

    Ces travaux sont consacrés à l'étude d'un gaz d'excitons bidimensionnel créé dans un double puits quantique de semiconducteurs. Grâce à un champ électrique appliqué perpendiculairement au plan des puits, les deux composants de l'exciton, l'électron et le trou, sont chacun confinés dans deux puits séparés. Ceci donne naissance à des excitons avec un fort moment dipolaire, piégés et refroidis à très basse température. Dans ce manuscrit, nous étudions les propriétés du gaz d'excitons à travers la photoluminescence émise lors de la recombinaison des paires électron-trou, que nous analysons grâce à des mesures spectroscopiques et interférométriques. Ainsi, nous avons étudié la thermodynamique et établi l'équation d'état du gaz d'excitons dans un piège harmonique. Nous avons dévoilé l'universalité de l'équation d'état ce qui a rendu possible la première démonstration de l'équilibre thermodynamique du gaz et a aussi permis d'évaluer la force des interactions entre excitons. En associant des mesures de cohérence spatiale et l'étude de la distribution de défauts de densité dans la photoluminescence des excitons, nous avons montré que dans une zone centrale du piège de rayon R < 3 µm, il s'opère conjointement une augmentation du niveau de cohérence et une diminution de la densité de défauts. Des travaux précédents ayant montré que ces défauts pouvaient constituer des défauts topologiques appelés vortex, nos observations constituent ainsi un ensemble de preuves de l'établissement d'un état superfluide dans la partie centrale du piège, en accord avec la théorie prédite par Berezinskii, Kosterlitz et Thouless.

  • 2018-09-24 : Raphaël Bouganne (LKB)
    Probing ultracold ytterbium in optical lattices with resonant light: from coherent control to dissipative dynamics

    À : Collège de France, Salle 5, 11 place Marcelin Berthelot, 75005 Paris , à 14:30

    Probing ultracold quantum gases with resonant light allows to reveal their properties and control their degrees of freedom. I will present two complementary experimental investigations of the dynamics of a quantum gas in optical lattices when it is exposed to resonant light. Both studies reveal the significant part played by inter-atomic interactions. The internal electronic structure of alkaline-earth-like atoms (in our case ytterbium) provides relevant optical transitions. I will first show the coherent control of a degenerate gas loaded in deep optical lattices. I use the ’clock’ transition, which has no spontaneous emission, to coherently manipulate the internal degrees of freedom of the atoms. The internal dynamics allows me to measure the collisional properties at low temperature for both clock states. Then I will present the dissipative dynamics of atoms when spontaneous emission comes into play. I use the spontaneously emitted photons of the ’intercombination’ transition excited level to induce a coupling to the external degrees of freedom of the atoms. The interplay between dissipation and strong inter-atomic interactions slow down the decoherence and lead to an anomalous sub-diffusive relaxation. A simple model comprising atomic motion, interactions and dissipation accounts for these observations.

  • 2018-09-25 : Francesco Ferri (LKB)
    Strong coupling between a fiber-cavity mode and a commensurate atom lattice: a new platform for many-body entanglement with single-particle control

    À : L361 - ENS 24 rue Lhomond 75005 PARIS

    A major focus in modern experimental quantum physics is to create many-particle entangled states with single-particle control. In this Thesis we present a new platform that aims at achieving this purpose by combining two main ingredients: the collective coupling of cold rubidium atoms to an optical cavity and the individual control of the particles via a high-resolution microscope. At the heart of our experimental system is a miniaturized fiber Fabry-Perot cavity that allows accessing the strong coupling regime of Cavity Quantum Electrodynamics (CQED). In addition to the CQED probe, a second cavity mode with twice the wavelength creates a lattice potential for identically and maximally coupling the atoms to the cavity. The spatial overlap between the two intra-cavity standing waves plays an essential role and we present methods to characterize and optimize it. We also report a technique for integrating the fiber cavity with a high-numerical aperture objective in a compact and stable setup. For transporting cold atoms from the capture region to the fiber resonator, we developed a system based on a movable optical dipole trap, driven by an acousto-optical deflector, which realizes a fast and efficient loading of the intra-cavity lattice. The combination of these elements allowed the observation of strong coupling between the cavity mode and the atoms in the 1D lattice via vacuum-Rabi-splitting measurements. This constitutes an important step towards generating many-body entanglement in our system, where the interplay between collective operations (performed via the cavity) and local control on the atomic qubits (provided by the microscope) is a promising approach for new entanglement schemes.

  • 2018-09-25 : Ornella Vaccarelli (IMPMC)
    Exotic phenomena in the new frustrated spin ladder Li2Cu2O(SO4)2

    À : IMPMC - Sorbonne Université - 4 place Jussieu, 75005 Paris - Tour 23 - 4e étage - Barre 22-23 , à 14:00

  • 2018-09-26 : Fanny Poulon (IMNC)
    Tissue database of autofluorescence response to improve intra-operative diagnosis of primitive brain tumors

    À : Salle conférence Bibliothèque Paris-Sud , à 13:30

  • 2018-09-27 : Ines Rodriguez Arias (LPTMS)
    Collective behaviors in interacting spin systems

    À : Université Paris Sud (Campus d'Orsay) Amphi Irène Joliot-Curie, Bât 100 , à 14:00

    Dynamic nuclear polarization (DNP) is one of the most promising techniques towards a new generation of Magnetic Resonance Imaging (MRI). The idea is to use the Nuclear Magnetic Resonance (NMR) in other nuclei rather than the traditional hydrogen, such as carbon. For the carbon signal to be detected, one needs to enhance its spin polarization. In thermal equilibrium — at low temperature and high magnetic field — electron spins are far more polarized than any system of nuclear spins, which is due to their smaller mass. With the DNP technique we bring the system out-of- equilibrium irradiating it with microwaves. This triggers polarization transfer from the electron spins to the nuclear ones. During my Ph.D, I have studied both analytically and numerically the competition between the dipolar interactions among electron spins (which can be tuned experimentally) and the disorder naturally present in the sample. I proposed two models to study DNP: a Heisenberg spin-chain and a system of free-fermions in the Anderson model. Two different regimes were found : (I) For strongly interacting electron spins, the out-of-equilibrium steady state displays an effective thermodynamic behavior characterised by a very low spin temperature. (II) In the weakly interacting regime, it is not possible to define a spin temperature, and it is associated to a many-body localized phase (or an Anderson-localized phase). My research was focused on the properties of the two phases with respect to the performance of DNP, and I found it to be optimal at the transition between the two. This is a very important result that has been verified by recent experiments carried in École Normale Supérieure de Paris.

  • 2018-09-27 : Alessandro Tartaglia (LPTHE)
    Coarsening and percolation in 2d kinetic Ising models & Quench dynamics of the isolated p=2 spherical spin glass model

    À : Sorbonne Université (campus Jussieu), 4 place Jussieu 75005 Paris, Tours 13-14, LPTHE, 4ème etage , à 14:00

    This Thesis is divided into two independent parts. In the first part, we study the early time dynamics of some $2d$ kinetic Ising models subject to istantaneous quench from the disordered to the ordered, low temperature, phase. The post-quench relaxation dynamics is realised by means of stochastic spin update rules, of various types, which are simulated numerically through Monte Carlo methods. Measurements of different observables related to the statistical and geometrical properties of ordered domains suggest that the relaxation dynamics approaches a dynamical scaling regime with features ascribed to $2d$ critical percolation. We study the scaling properties of the evolution towards this regime and we identify an associated growing length, different from the usual one that is responsible for coarsening. We find that this characteristic length depends on the particular microscopic dynamics and the lattice geometry. In particular, we treat three different cases: ferromagnetic Ising Model evolving with Glauber single spin-flip dynamics, ferromagnetic Ising Model evolving with Kawasaki spin-exchange dynamics and the special stochastic dynamics represented by the voter model spin update rules. In all the cases in which the stochastic dynamics satisfies detailed balance, the critical percolation state persists over a very long period of time before usual coarsening of domains takes over and leads the system to equilibrium. After having attained this critical-percolation-like state, the system continues to evolve by means of the usual curvature-driven motion of domain walls, or by more complicated microscopic dynamics. In the case of the voter model, we observe that the system briefly passes through a critical percolation state, to later approach a dynamical regime in which the scaling behaviour of the domain pattern can be ascribed to a different criticality. In the second part, we study the Hamiltonian dynamics of the $2$-spin spherical spin glass model, following a quench of the strength of the disorder. The dynamics is studied both in $N\to\infty$ limit, through the Schwinger-Dyson equations describing the time-evolution of the two-time autocorrelation and linear response functions, and in the case of $N$ finite, with $N$ the number of spin degrees of freedom, by directly integrating their equations of motion. In each case, we consider initial conditions from Gibbs-Boltzmann equilibrium at a given temperature, and subsequently evolve the configurations with Newton dynamics dictated by a different Hamiltonian, obtained from the initial one by a global rescaling of the interaction matrix elements. From the numerical solutions, we can identify three dynamical phases (in the limit $N\to\infty$) depending on the parameters that characterise the initial state and the post-quench Hamiltonian. We argue that, in the $N\to\infty$ limit, the modes decouple at long times. We evaluate the mode temperatures and we relate them to the frequency-dependent effective temperatures measured with the fluctuation-dissipation relation in the frequency domain, similarly to what was recently proposed for quantum integrable cases. Finally, we notice that the post-quench dynamics of this model is equivalent to that of the Neumann integrable model, and thus we analyse the $N-1$ integrals of motion, notably, their scaling with $N$, and we use them to show that the system is out of equilibrium in all phases, even for parameters that show an apparent Gibbs-Boltzmann behaviour of the global observables.

  • 2018-09-28 : Dimitri Labat (MPQ)
    Nématicité et Supraconductivité, jeux d'influence dans les systèmes au Fer

    À : Université Paris Diderot, bâtiment Condorcet 10 rue Alice Domon et Léonie Duquet 75013 PARIS , à 14:00

    Les supraconducteurs non-conventionnels, plus spécifiquement les cuprates et les matériaux à base de Fer, sont des systèmes électroniques corrélés présentant, en plus de la phase supraconductrice, une phase électronique nématique qui brise la symétrie de rotation sous-jacente du cristal. Cette phase, d’origine électronique et purement quantique, présente un point quantique critique soupçonné de jouer un rôle dans la haute température critique supraconductrice ($T_c$) observée chez ces matériaux. Nous étudions d'abord la manière dont la proximité à un point quantique critique nématique peut affecter la température critique supraconductrice ($T_c$) d'un système électronique en interaction. En incluant le couplage de la variable électronique nématique collective aux degrés de liberté du réseau dans la symétrie adéquate, la criticalité nématique est réduite dans l'espace des phases à certaines directions de haute symétrie du cristal. Cette restriction drastique de la criticalité nous permet de procéder à une étude en couplage faible, y compris au voisinage du QCP. Nous montrerons que l'augmentation de la $T_c$ par les fluctuations nématiques n'est permise qu'en cas de faible couplage électron-réseau ; si l'appariement est dominé par une interaction non-nématique loin du point quantique critique et que le couplage électron-phonon est important, il n'y a pas de dôme supraconducteur et la $T_c$ n'est pas affectée par la présence d'un QCP nématique. Nous conclurons que ce dernier cas est pertinent pour décrire le diagramme de phase de la plupart des matériaux au Fer.\\ Dans un deuxième temps, nous adopterons un point de vue symétrique en analysant l’influence de l’établissement de l’ordre supraconducteur sur l’ordre nématique pré-existant. Chez de nombreux matériaux, des mesures de constantes élastiques semblent indiquer une influence négligeable de la supraconductivité sur la nématicité. Par un calcul microscopique, nous montrons que ce comportement générique des constantes élastiques est dû à ce que la susceptibilité de charge des matériaux n'est que marginalement affectée par l'ouverture du gap supraconducteur. Nous verrons en quoi le cas de BaFe$_2$As$_2$ remet en cause cette hypothèse, et explorerons des idées théoriques apportant une explication à cette exception de comportement, en particulier le rôle des fluctuations nématiques critiques. Enfin, nous apporterons quelques pistes de réflexion pour transposer le raisonnement à la phase nématique, en analysant la dépendance en température de la distorsion orthorhombique du réseau cristallin.

  • 2018-09-28 : Timothé Poulain (LPT Orsay)
    On the quantum structure of spacetime and its relation to the quantum theory of fields

    À : LPT Orsay , à 14:30

  • 2018-09-28 : Lama Khalil (LPS Orsay)
    Ultrafast study of Dirac fermions in topological insulators

    À : Synchrotron SOLEIL, L’Orme des Merisiers, 91190 Saint-Aubin, Amphithéâtre du bâtiment d’accueil , à 10:30

    This thesis presents an experimental study of the electronic properties of two topological materials, namely, the irradiated three-dimensional topological insulator Bi2Te3 and the natural topological superlattice phase Sb2Te. Both systems were investigated by techniques based on photoemission spectroscopy. The Bi2Te3 compounds have been irradiated by high-energy electron beams. Irradiation with electron beams is a very promising approach to realize materials that are really insulating in the bulk, in order to emphasize the quantum transport in the protected surface states. By studying a series of samples of Bi2Te3 using time- and angle-resolved photoemission spectroscopy (trARPES) we show that, while the topological properties of the Dirac surface states are preserved after electron irradiation, their ultrafast relaxation dynamics are very sensitive to the related modifications of the bulk properties. Furthermore, we have studied the occupied and unoccupied electronic band structure of Sb2Te. Using scanning photoemission microscopy (SPEM), we have consistently found various nonequivalent regions on the same surface after cleaving several Sb2Te single crystals. We were able to identify three distinct terminations characterized by different Sb/Te surface stoichiometric ratios and with clear differences in their band structure. For the dominating Te-rich termination, we also provided a direct observation of the excited electronic states and of their relaxation dynamics by means of trARPES. Our results clearly indicate that the surface electronic structure is strongly affected by the bulk properties of the superlattice. Therefore, for both systems, we show that the surface electronic structure is absolutely connected to the bulk properties.

  • 2018-09-28 : Romain Demur (LKB)
    Apport de l'optique non linéaire à l'imagerie infrarouge pour la détection de cibles à longue distance

    À : Thales R & T 1 av Augustin Fresnel 91767 Palaiseau Cedex , à 14:00

    Les applications de détection infrarouge active sont très nombreuses en particulier dans le domaine de la défense et la sécurité. On peut citer par exemple l’imagerie active proche infrarouge pour la détection et l’identification de cibles ou la spectroscopie à distance dans l’infrarouge moyen. Cependant ces systèmes sont actuellement peu utilisés en pratique à cause de leur portée limitée. Un moyen d’augmenter cette portée est d’améliorer la sensibilité des détecteurs. En effet, les détecteurs infrarouges souffrent de limitations physiques et technologiques et possèdent des bruits bien plus élevés que leurs équivalents dans le visible dont les performances approchent la détection de photon unique. L’idée principale de cette thèse est d’utiliser les outils expérimentaux de l’optique non linéaire pour effectuer une conversion de fréquence du signal infrarouge à détecter vers de plus basses longueurs d’ondes et ainsi bénéficier des performances des détecteurs fonctionnants à ces longueurs d’ondes. Les développements récents en cristaux et en lasers de pompe donnent un intérêt nouveau à ces techniques pour certains cas applicatifs particuliers, identifiés au cours de cette thèse. En particulier, l’étude détaillée de la conversion multimode à la fois temporelle et spatiale, a permis de proposer une méthode simple et originale pour dépasser l’état de l’art en terme de nombre d’éléments résolus convertis. Pour quantifier précisément les avantages de ces conversions, une étude théorique et numérique de la conversion multimode a été menée et deux séries d’expériences ont été conduites. La première concerne la détection ponctuelle de signaux moyen-infrarouge pour des applications de spectroscopie par conversion dans un cristal de GaAs à orientation périodique. La deuxième concerne la détection de cibles par imagerie active dans le proche infrarouge par conversion dans un cristal de PPLN (Periodically Polled Lithium Niobate) vers une caméra CMOS. Les performances en sensibilité obtenues sont dans les deux expériences meilleures d’un ordre de grandeur que les détections directes avec les détecteurs habituellement utilisés pour ces longueurs d’ondes.

  • 2018-10-01 : Clotilde Nové-Josserand (PMMH)
    Converting wave energy from fluid-elasticity interactions

    À : Sorbonne Université, Campus Pierre et Marie Curie, Barre Cassan A, 1er étage, Laboratoire PMMH , à 14:30

    Le développement des systèmes houlomoteurs ainsi que la gestion du littoral reposent sur une bonne compréhension des mécanismes liés aux interactions houle–structure. Dans cette thèse, nous nous intéressons à l’étude d’un champ de structures flexibles soumises à des ondes de surface, en vue de développer un système qui puisse à la fois atténuer les vagues et absorber l’énergie qui leur est associée de manière efficace. Les résultats présentés se basent autour d’expériences réalisées dans des installations de petite échelle, dans lesquelles la disposition spatiale des objets flexibles est le principal paramètre étudié. Dans un premier temps, nous caractérisons notre champ modèle afin d’évaluer l’influence de divers paramètres (configuration, flexibilité, fréquences des vagues) sur la distribution de l’énergie dans le système. Sur la base de ces résultats, nous développons ensuite un modèle d’interférences permettant de décrire les observations globales du système à partir de paramètres locaux connus, associés à une portion unitaire du champ. Ce modèle nous sert ensuite d’outil pour l’exploration d’une multitude de configurations spatiales, afin de déterminer le choix optimal vis-à-vis de l’atténuation et de l’absorption des vagues incidentes. Enfin, une campagne de mesures supplémentaire est utilisée afin d’expliquer les résultats obtenus avec le modèle et d’identifier les principes sous-jacents à cette optimisation.

  • 2018-10-04 : Munique Kazar Mendes (SPEC)
    X-ray photoelectron spectroscopy investigations of resistive switching in Te-based CBRAMs

    À : Maison MINATEC 3 parvis Louis Néel, 38054 Grenoble Salle Chrome 1 , à 14:00

Événements

  • Cérémonie Docteurs 2018 de l’Université PSL2019-04-05

    La prochaine cérémonie Docteurs 2018 de l’Université PSL aura lieu le 5 Avril 2019 à l’Université Paris Dauphine.

    Contact

  • Congrès C’Nano 2018/C’Nano 2018 Congress2018-12-11

    DL dimanche 30 septembre 2018 à minuit

    Ces journées scientifiques sont destinées à tous les acteurs de la recherche en nanosciences et en nanotechnologies (doctorants, techniciens, ingénieurs, chercheurs). Elles visent à fédérer la communauté scientifique en France pour renforcer l’interdisciplinarité indispensable au devenir des nanosciences et au développement des nanotechnologies. Nous voulons faire de ce congrès un lieu de rencontre privilégié pour les échanges interdisciplinaires et le suivi de l’actualité scientifique de pointe dans les différents domaines de recherche concernés par les nanos. Date limite de soumission d’un résumé (poster ou oral) : 30 septembre à minuit Abstract submission deadline: September, 30 at midnight Date limite des inscriptions précoces : 31 octobre/ Early registration: till October, 31 Date limite des inscriptions tardives : 28 novembre/ Late registration: till November, 28

  • Conférence «Physics and Biological Systems 2018»2018-10-22

    DL lundi 15 octobre 2018 à minuit

    The 4th International Conference on Physics and Biological Systems will be held on Oct 22-24 2018 in Gif-sur-Yvette, in the south of Paris. It aims to bring together a broad range of physical and life scientists working at the interface between the two disciplines around in-depth talks by first-rate international speakers. Attendance will be limited to 200 participants. FREE REGISTRATION FOR EDPIF STUDENTS!

Appels à projets et à candidatures

  • Campagne de recrutement - expert "jeune docteur" HCERES 2018-09-19
    Date limite lundi 05 novembre 2018 à minuit

    Dans le cadre de l’évaluation des écoles doctorales (ED), le Hcéres intègre dans ses comités un expert « jeune docteur », i.e. un ancien doctorant récemment diplômé qui occupe un poste (CDD ou CDI) dans le secteur académique ou non académique, ayant requis le grade de docteur.
    Classiquement constitué de 4 à 5 membres, un comité d’évaluation assure l’expertise de deux à quatre ED (une demi-journée par ED). Les frais de mission (transports et hébergement) sont pris en charge par le Hcéres et les membres du comité perçoivent une indemnité d’expertise.
    Si vous êtes intéressé(e) pour être enregistré(e) pendant trois ans dans notre base de contacts d’experts « jeunes docteurs » potentiels, vous pouvez déposer votre candidature en adressant une lettre de motivation accompagnée d’un curriculum vitae au plus tard le 5 novembre 2018 à cette adresse : comite-ed@hceres.fr

    comite-ed@hceres.fr

  • L'ambassade de France en Israël recrute des doctorants ou post-doctorants en Israël 2018-09-13
    Date limite vendredi 15 février 2019 à minuit

    Dans le cadre du programme de Volontariat international (VI), l'ambassade de France en Israël recrute deux jeunes chercheurs français ou européens souhaitant réaliser leur doctorat, leur mobilité doctorale ou leur post‐doctorat dans une université ou un laboratoire israélien, dans toutes les disciplines des sciences (sciences exactes ou sciences humaines et sociales) et pour une durée d’un à deux ans.

    vichercheur@ambfr-il.org

  • Appel à candidature « Vernadski » — doctorats en cotutelles de thèse franco-russe 2018-09-10
    Date limite vendredi 21 décembre 2018 à 23:00:00

    L’Ambassade de France en Russie attribue pour l’année 2019 des bourses de doctorat en cotutelle de thèse. Ce financement couvre 4 années civiles (3 années universitaires) et alterne des séjours en France et en Russie (à titre indicatif 3 mois la première année, 6 mois la deuxième et troisième année, 3 mois la dernière année). Toutes les disciplines scientifiques sont concernées.

    vernadski@ambafrance-ru.org

  • Appel à candidature « Ostrogradski » — séjour de doctorants russes 2018-09-10
    Date limite vendredi 21 décembre 2018 à 23:00:00

    Dans le cadre de son programme Ostrogradski d’aide à la mobilité des jeunes chercheurs, l’Ambassade de France en Fédération de Russie attribue pour l’année 2019 des bourses à des étudiants inscrits en doctorat en Russie et invités par une équipe de recherche française, rattachée à un établissement d’enseignement supérieur, un organisme de recherche ou une entreprise pour effectuer un séjour d’apprentissage ou de terrain pour une durée de 1 à 4 mois.

    ostrogradski@ambafrance-ru.org

  • Forum des «Rendez-vous de l’Emploi» 2018-09-03

    Le Forum des "Rendez-vous de l'Emploi", organisé par l’Université de Lyon à l’initiative du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, vous offre l'opportunité de saisir un profil en ligne et de postuler aux offres des recruteurs participant à l'évènement. Vous les rencontrerez à l’occasion d’entretiens programmés le mercredi 10 octobre à l'Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon (1, esplanade François Mitterrand 69002 LYON).

    contact@rendezvousemploi.com

  • Mission doctorale Universcience - diffusion de l’information scientifique et technique 2018-01-25

    Depuis de nombreuses années, Universcience accueille des doctorants, scientifiques ou non, désireux de conduire une mission de médiation scientifique. Au sein d’une unité, le/la doctorant.e participe à la mise en œuvre d’activités, en général orales, en direction du grand public et des scolaires (collèges et lycées).


    Contact : Monica Rotaru

Brèves